Déroulement d’un massage sonore aux bols tibétains

vibration

Une séance de massage dure à peu près une heure.

Un petit entretien préalable nous permet de faire un peu connaissance, d’évoquer peut-être vos grands et petits maux du moment, qu’ils soient d’ordre physique ou psychologique, ou les deux.

Vous serez confortablement allongé sur un tatami sur le sol pour ressentir au mieux les vibrations des bols.

Les bols sont disposés tout autour de vous, diffusant des sons de basses vers le bas au niveau des jambes, mediums au milieu au niveau de la poitrine et aigus vers le haut au niveau de la tête.

D’autres instruments peuvent utilisés pour faire varier les sonorités et donner une harmonique plus riche au massage,  tel le gong, les cymbales ou le.diapason.

Un plaid et un bandeau sur les yeux vous sont proposés pour vous sentir plus confortable encore.

A l’issue de la séance vous apprécierez seul-e, un moment allongé sur le sol, les bienfaits et le ressenti du massage.

Ensuite, nous pourrons tranquillement échanger sur votre expérience, et voir avec vous la possibilité de l’étendre peut-être à d’autres rendez-vous.

Pour réserver une séance, c’est par ici.

Je peux sur demande me déplacer à votre domicile ou sur votre lieu de travail.

Il est possible d’envisager des déplacements en province, merci de me contacter dans ce cas.

vibration

J’ai découvert la sonorité des bols tibétains à l’issue d’une séance de yoga pendant la relaxation.

Ce fut une découverte, une vraie rencontre ; ces quelques minutes de vibration marquèrent le début d’une histoire.

Je ressentais la puissance de la vibration dans mon corps entier, les sons traversaient mes bras, mes jambes, tous mes membres et je me sentais détendue comme je ne l’avais jamais été après une séance de yoga. Ce fut comme un voyage intérieur libérant jusqu’à mon esprit pour découvrir des sensations pleines et agréables poursuivant Savasana et rendant la posture encore plus installée et plus juste que jamais. Les bénéfices de la relaxation que je pratique depuis plusieurs années étaient ainsi décuplés.

Ces sensations m’ont accompagnée un temps. Je suis retournée plusieurs fois à ce cours de yoga et… j’ai sauté le pas. J’ai voulu en savoir plus sur les bols tibétains. Je suis donc allée me former chez Jokat Pandora.

A l’issue de cette formation, j’ai acquis plusieurs bols, que j’ai choisis minutieusement,  un à un, sur place. Ce fut un choix long et difficile. En effet, les bols ont les uns par rapport aux autres des sonorités et des « timbres » bien différents. Certains aussi sonnent mieux que d’autres, qui eux « chanteront » moins bien et inversement. Et puis, il y a ceux pour lesquels vous ressentez plus d’affinités sur le plan de la sonorité et la facilité ou pas de les faire chanter (en tenant une mailloche, vous tournez sur l’extérieur du bol en le frottant doucement et régulièrement pour faire chanter le bol).

Je suis passée à la pratique en proposant à mes proches d’essayer les massages sonores aux bols tibétains.

J’étais moi-même bien sûr convaincue mais je ne faisais aucun prosélytisme. J’avais envie de découvrir au fur et à mesure quel pourrait être l’effet des bols sur d’autres.

J’étais à l’écoute des réactions, j’observais les attitudes envers l’expérience avant, pendant, et après.

Ce fut très riche en instructions. Je découvris en premier lieu, ce qui me conforta dans mon envie de persévérer, que les plus récalcitrants ou les plus sceptiques étaient souvent les plus enthousiastes après avoir reçu le massage.

Je me suis prise alors petit à petit d’une véritable affection pour les bols. Je me rendais compte que je prenais plaisir à donner des massages et les « massés » sortaient heureux de les avoir reçus.

Dans nos vies où l’attention au corps n’est de loin pas une priorité, je trouvais intéressant d’être rentrée par la petite porte pour redonner du sens. Que chacun puisse prendre un peu de temps pour une telle expérience – sans se livrer à une démarche pour eux inimaginable voire impossible comme celle de se rendre dans un lieu spécialisé, cabinet d’esthétique ou autres, pour recevoir un massage – a retenu mon attention. Masser par le biais des bols, des ondes et vibrations sonores rend le geste plus facile. En effet, dans nos civilisations, nous avons perdu ce rapport au corps qui est celui du massage alors que dans bien d’autres cultures cela est si courant que c’est un acte quotidien voire pluri-quotidien dans les familles, toutes générations confondues

Je me suis dit qu’il serait peut-être possible de rendre cette pratique, celle du massage sonore, plus habituelle en la développant de manière plus officielle et en la proposant à tout public.

On peut accéder à plus de bien être et de détente grâce aux bols tibétains.

Le projet était lancé. Je ne l’ai pas arrêté !

Vous souhaitez en savoir plus sur les bols tibétains ? Vous pourrez en lire plus par ici.

Je vous invite vivement et avec plaisir à venir découvrir ou redécouvrir ou profiter à nouveau de tous les bienfaits des bols tibétains.